Skip to content
Accueil » Larmor-Plage. Des « Mobile Dream » pour dépasser son handicap

Larmor-Plage. Des « Mobile Dream » pour dépasser son handicap

Larmor-Plage. Des « Mobile Dream » pour dépasser son handicap

Mardi 9 octobre 2020, entre Larmor-Plage (Morbihan) et le centre de rééducation de Kerpape, les élus, les partenaires, et les personnes en situation de handicap ont participé à une promenade civique, avec le fameux Mobile Dream, dont Édouard Braine se sert depuis plus de dix ans.

Tétraplégique à la suite d’un accident de cheval, Édouard Braine vit dans la commune depuis de nombreuses années. Ancien diplomate, il est le président de l’association Santiago Accessible – dont l’objectif est de faire avancer la cause du handicap et de l’accessibilité en France – à l’initiative de cet événement. « Notre association souhaite mettre à disposition de la commune et du centre de Kerpape trois Mobile Dream. En usage partagé et gratuit, ils permettraient à un plus grand nombre de profiter de ce véhicule », explique Édouard Braine.

Une autonomie de 100 à 150 km

[La promenade civique, à l’initiative d’Edouard Braine et de Santiago Accessible, a réuni personnes en situation de handicap et valides sur le parcours menant au centre de rééducation de Kerpape, encadrées par les associations Larmor Autrement et Larmor Cyclotourisme.]
La promenade civique, à l’initiative d’Edouard Braine et de Santiago Accessible, a réuni personnes en situation de handicap et valides sur le parcours menant au centre de rééducation de Kerpape, encadrées par les associations Larmor Autrement et Larmor Cyclotourisme. | OUEST-FRANCE

Conçu comme un fauteuil électrique tout terrain, il permet l’accessibilité en pleine nature. Fabriqué par l’entreprise Lazelec en Vendée, il a beaucoup évolué. « Confortable, très maniable, il est adaptable à son utilisateur, explique Aurélien Jardin, responsable de la société Lazelec. Ses quatre roues motrices et son autonomie de 100 à 150 km donnent de vraies perspectives aux utilisateurs. Le dernier prototype, équipé d’un joystick, sera idéal pour les personnes avec très peu de mobilité. » Personnes en situation de handicap comme valides ont testé les Mobile Dream sur le parcours. Et de l’avis général, « cet engin est incroyable ! ».

Des véhicules tout-terrain

Les premières expérimentations de ce véhicule, conduites à Kerpape, ont montré que les Mobile Dream sont des véhicules tout-terrain, au service de l’inclusion des personnes en situation de handicap, par le sport et le contact avec la nature. « Cela a d’ailleurs permis une prise en charge partielle par la Sécurité sociale », rebondit Cédric Le Gallo, de l’entreprise AMS, installée à Larmor-Plage et distributeur de la Mobile Dream.

Les élus présents, dont Patrice Valton, maire de Larmor-Plage, et Ronan Loas, maire de Plœmeur, ont reconnu qu’il y avait « beaucoup de choses à faire » et reconnu l’importance d’échanger entre communes pour assurer une continuité des territoires.

Ouest-France Publié le 08/10/2020 à 07h21