Skip to content
Accueil » Projet d’Habitat Inclusif » Le projet social

Le projet social

Habitat Inclusif pour Adultes Handicapés

L’Habitat Inclusif a pour vocation de contribuer à la réalisation du projet de vie des personnes adultes handicapées par un accompagnement adapté favorisant le maintien du lien social et facilitant leur accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.

Ce type de foyer d'accueil pour personnes en situation d'handicap apporte aide dans la réalisation des actes quotidiens, l’entretien du logement et l’accomplissement des activités de la vie domestique et sociale.

Accueil inclusif personnes handicapées

Pension de Famille

La vocation des pensions de famille est l’accueil sans limitation de durée de personnes à faible niveau de ressources et/ou dans une situation d’isolement ou d’exclusion lourde et dont l’accès à un logement ordinaire est difficile à cause d’un manque d’autonomie. Les publics accueillis sont principalement des personnes isolées, désocialisées, dont l’autonomie motrice et/ou la situation psychique rend difficile une insertion en milieu ordinaire.

La taille idéale de la structure doit être comprise entre 10 et 25 logements autonomes alliant logements privatifs et espaces collectifs.

Les Services proposés

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    Prise en charge des actes sociaux

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    Aide et facilitation aux actes quotidiens individuels de la vie : lever, toilette, repas, soins , coucher, ménage, linge individuel, accompagnement personnel.

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    Aide et facilitations aux actes collectifs de la vie : préparations des repas, vaisselle ; ménage des espaces communautaires. 

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    Soins paramédicaux.

Aide social Maison Léonard de Vinci habitat inclusif handicap Quimper

La veille nocturne

La valeur essentielle du projet communautaire est le partage du même toit entre les personnes handicapées, les volontaires au service civique et les salariés ayant fait le choix personnel d'y résider.

En conséquence, en cas de peur nocturne, en cas de difficultés plus complexe, une personne valide pourra se rendre immédiatement auprès de la personne handicapée , et faire intervenir d’autres personnes si besoin.

Le soutien à la convivialité

Les maîtres d’hôtes doivent rassurer, dynamiser, stimuler, aplanir les difficultés inter-personnelles, animer la vie de la collectivité. Ils sont garant des fonctions d’accueil, d’animation, de régulation, de veille, de coordination, de gestion du fonctionnement.

Ils ont une fonction préventive de la perte d’autonomie, prévenant le repli sur soi et le risque d’isolement et de solitude des habitants.

Le maintien du lien social peut passer par :

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    des d’activités collectives, l’animation en espaces communs 

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    l’intégration des familles et des proches

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    des intervenants internes ou externes

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    le bénévolat

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    l’inscription dans le tissu associatif local.

Ils favorisent l’autonomie et le mieux-être des personnes handicapées en les aidant dans leur installation, leur insertion et l’élaboration de projets individuels.

Le soutien à l’autonomie de la personne

En plus des maîtres d’hôtes, les Accompagnants Educatifs et Sociaux (AES) ont une mission de soutien à l’autonomie de la personne.

En vue de favoriser leur maintien dans un logement ordinaire, les personnes handicapées sont accompagnées pour une ou plusieurs dimensions qui peuvent être les suivantes : ménage, cuisine, toilette, etc …

AIde Educatif social Maison Léonard de Vinci habitat inclusif handicap Quimper
projet social Maison Léonard de Vinci habitat inclusif handicap Quimper

L’aide à l’inclusion sociale des personnes

Les bénévoles du service civique ont pour missions d’accueillir et d’accompagner les personnes handicapées, de les aider dans leurs déplacements et rendez-vous extérieurs, etc. Ils sont acteurs du pôle animation et vie sociale, activités sportives, culturelles, artistiques (théâtre, cinéma, musique, etc.).

La commission d’attribution des logements

La personne handicapée doit correspondre à la compétence d’accompagnement, à la compétence d’encadrement et aux compétences des salariés : Dépendance physique et/ou psychique nécessitant une aide aux actes de la vie quotidienne.

Les personnes handicapées dont la pathologie nécessite une surveillance médicale et un service de soins classique (I.D.E, aides-soignants, auxiliaires de vie), pourront être admis sous réserve de compléter les compétences internes au projet par des actes paramédicaux. Toutefois certaines pathologies chroniques ne pourront être prises en charge par manque de compétences médicales et paramédicales.

Les objectifs de la commission d’attribution sont spécifiques :

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    Vérifier l’acte volontaire du futur résident 

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    Evaluer si le dossier correspond à la réalité du demandeur (cohérences des informations, orientation) 

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    Prioriser les demandes en fonction de l’urgence : Personne hospitalisée, situation d’exclusion sociale … 

  • Vivre Ensemble en Cornouaille

    Vérifier si l’ensemble des pièces financières et administratives.

L’accueil temporaire

Dans un sens, la proposition d’accueil temporaire permettra à des résidents en convalescence (suite accident de la vie) de se réorienter vers un habitat ordinaire et autonome. Cet accueil temporaire vise à développer les acquis et l’autonomie de la personne et à préserver son intégration sociale. Cet accueil temporaire est aussi pour l’entourage une forme de période de répit.

Réciproquement, la proposition d’accueil temporaire permettra à des résidents dont l’autonomie se dégrade de quitter le domicile ordinaire et de s’orienter vers un milieu sécurisé. Notre proposition d’accueil temporaire est aussi une passerelle pour une vie vers un milieu sécurisé et médicalisé (MAS et FAM).

La notion d’accueil temporaire reste organisée sur une durée limité de 90 jours par an.